lacuisinepourtous.com
- 518 affichages -

Savoir cuisiner dans l’intérêt de notre santé

À partir de maintenant, faites une petite séance avec votre nutritionniste pour un rééquilibrage alimentaire. Il suffit de suivre les indications pour avoir une recette à la norme.

Cuisiner pour tout le monde

Vous ne pouvez pas préparer une recette pour les enfants, une autre pour les adultes et une autre pour grand-père, vous allez perdre du temps. Vous allez dire, que oui, mais mon mari est diabétique, mon papa a un problème d’estomac et vous êtes obèse. Là, vous devriez revisser la façon dont vous cuisinez et sachez que ce n’est pas si difficile de plaire à tout le monde en fin de compte.

Les enfants chagrinent devant les légumes. Les grands en mangent parce que c’est bon pour la santé, mais c’est du pur forcing. Les légumes que vous allez choisir devront contenir le plus de fibres, alors, vous allez manger un peu de haricot, des haricots verts, beaucoup de carottes, du melon, des pommes de terre, et vous allez utiliser les os au lieu de la chaire de viande, un peu de poireaux, de céleris, et quelques piments, du sel et un peu d’huile, et voilà, vous avez une soupe parfaite pour affronter l’hiver.

Les aliments à modérer

On ne va pas bannir les aliments, mais on va les peser à la balance. En effet, il y a tellement d’aliments qu’on n’a pas du tout conscience qu’ils nous donnent de la graisse. Alors, on va les modérer, comme l’usage de l’huile, du beurre, de la margarine et de la crème fraîche. Il ne faut pas prendre les conseils du pied à la lettre que l’huile d’olive est bonne pour la santé, d’ailleurs, il y en a tant d'autres types d’huile qui sont plus parfaits que l’huile d’olive. Au fait, il faut chercher plus loin et toujours se référer à la règle qu’un litre d’huile équivaut à 1 000 kilos de calories, et chaque cuillère à soupe d’huile équivaut à une valeur de 120 kcal.
Il suffit de modérer nos gestes ou d’éliminer complètement l’usage de ces produits, en jaugeant et ne se fier pas à nos intuitions.